• Register

La pollution de l'air à Dakar

L’absence de données relatives au suivi de la pollution atmosphérique et la faible prise en compte de la qualité de l’air dans les secteurs des transports et de l’industrie ont amené le Gouvernement du Sénégal à mettre en place un laboratoire de suivi des émissions atmosphériques.

Certaines zones de la région de Dakar sont confrontées à des niveaux de pollution au-delà des limites définies par la norme NS-05-062.  Les polluants concernés sont particulièrement les particules (PM10 et PM2,5).

Les mesures obtenues par le laboratoire sont traitées pour informer de manière continue les populations sur les niveaux de pollution. Elles permettent aussi de fournir à l’Etat des rapports pour les stratégies d’abattement.  

Les résultats peuvent servir à établir une corrélation avec les données épidémiologiques, en l’occurrence pour les maladies respiratoires et cardio-vasculaires.

 

 

IQA du 20 octobre 2017

 
L'alerte orange notée ces trois derniers jours se poursuit. Cependant une amélioration de la qualité de l'air est attendue à partir de la journée du 20 octobre. La vigilance reste néanmoins de mise et, il est demandé à tous de respecter les recommandations sanitaires.
Les personnes souffrant de maladies respiratoires, les jeunes enfants, et les personnes âgées devraient éviter de s'exposer longuement à l'air ambiant pendant la période.

Partenaires du CGQA